Retour à l'accueil - Logo CRISCO

Centre de recherches inter-langues sur la signification en contexte · CRISCO · EA4255

Accueil > Ressources en ligne > Français de Normandie > Français légal ancien de Normandie


Français légal ancien de Normandie

Textes légaux anciens de Normandie

Étant donné le statut particulier de sa justice, le droit normand fournit une abondante documentation qui témoigne sur une période étendue d’une variété primordiale de français. Datés, localisés, avec souvent un auteur identifiable, les textes légaux permettent de répondre à des questions linguistiques, sociales et culturelles, et mieux que des textes littéraires puisqu’ils ont pour vocation de dire le vrai sans être tenus par des considérations stylistiques. Les fichiers de textes légaux anciens de Normandie que nous rendons ici disponibles à des fins de recherche permettront ainsi aux historiens de la langue, du droit et de la société d’avoir un accès immédiat à des documents édités dans un format facilement manipulables. Prière de signaler toute coquille qui subsisterait au processus de vérification des textes océrisés (Pierre.Larrivee@Unicaen.fr).
  • 1150. Leis Will. Transcrit par Adrien Dubois, Caen, juillet 2014. 2 103 mots. La transcription fournie est celle de la plus ancienne version des Lois de Guillaume. Elle a été faite à partir du manuscrit de Holkham maintenant à la British Library (MS Additional 49366). Ce facsimilé est disponible en ligne au http://www.earlyenglishlaws.ac.uk/l... ce qui permet de vérifier son rendu exact de la transcription, tout ajout étant signalé entre parenthèses ou en italiques.
  • 1150. Lois de Guillaume le Conquérant. Édité par John E. Matzke, 1899, Paris. 3204 mots. Les Lois de Guillaume est un recueil des législations promulguées par Guillaume le Conquérant en Angleterre. Le texte se fonde principalement sur le manuscrit unique de Holkham (Norfolk) de 1230. Il est complété par d’autres manuscrits, particulièrement après le paragraphe 29 où s’arrête Holkham. L’ensemble est traditionnellement adjoint d’une version latine qui est la traduction du texte français selon les arguments détaillés fournis par l’éditeur, qui situe la composition du texte entre 1150 et 1170. Cet éditeur s’est abstenu de modifier le texte et a conservé les « erreurs » de conjugaison, n’introduisant comme changements que « ceux qui nous ont semblé indispensables pour l’intelligence du texte ».
  • 1220-1270. Établissements et coutumes, assises et arrêts de l’Échiquier de Normandie au treizième siècle (1207-1270). Édité par Ange Ignace Marnier, 1839, Paris, Techener. 23 738 mots. Les Établissements et coutumes, assises et arrêts de l’Échiquier de Normandie au treizième siècle (1207-1270) est un ouvrage réunissant la coutume de Normandie et des décisions de cour fondée sur elle. Il s’appuie sur le manuscrit ff. 2 de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, qui fut à l’église Saint-Lô de Rouen. L’éditeur dit n’avoir fait que mettre la ponctuation et interverti assises et coutume.
  • 1320-1321. Plaids de la sergenterie de Mortemer. Édité par Robert Génestal, 1923, Caen, L. Jouan. 11 543 mots. Les Plaids de la sergenterie de Mortemer comportent les plaidoyers faits pendant les années 1320-1321 devant la sergenterie de Mortemer, une des cinq juridictions du vicomté de Neufchâtel dans le baillage royal de Caux. Rouleau de cuir de 2m. 65, le manuscrit original constitue le procès-verbal rédigé pendant les audiences elles-mêmes et conservé par le juge ; il a été transmis à l’éditeur par un Monsieur Lecorbeiller. Le texte est édité fidèlement apparemment, avec la restitution des lettres et mots manquant à cause de l’état du manuscrit.
  • 1328-1350. Actes normands de la chambre des comptes sous Philippe de Valois (1328-1350). Édité par Léopold Delisle, 1871, Rouen, A. le Brument. Extraits dialogiques. 5 463 mots. Les Actes normands de la chambre des comptes sous Philippe de Valois (1328-1350) sont une sélection de pièces tirées de la collection constituée à la fin du dix-huitième par Beaumarchais et recueillie par la Bibliothèque nationale. Nous ne retenons ici que les documents qui comprennent une dimension dialogale. Relatives à la Normandie, les pièces du volume ont été choisies par le président de la Société de l’Histoire de Normandie, qui a « corrigé les épreuves » de la publication selon des modalités non-précisées.
  • Actes du fonds de Barbery en français avant 1340. Edité et photographié par Adrien DUBOIS. Les photographies sont diffusées avec l’aimable permission des Archives départementales du Calvados, dirigées par Julie DESLONDES.
  • 1357-1360. Lettres de rémission concernant la Normandie en français avant 1360. Edité par Adrien DUBOIS.
  • 1420-1440. Actes de la Chancellerie d’Henri VI concernant la Normandie sous la domination anglaise (1422-1435), extrait des registres du Trésor des chartes aux Archives nationales. 2 Tomes. Édité par Paul le Cacheux, 1908, Rouen, L’Estringant. Tome 1 : Actes I à XCXL , 63 979 mots. Tome 2 : Actes CLX à CCXXIX, 66 340 mots. Les deux volumes des Actes de la Chancellerie d’Henri VI concernant la Normandie sous la domination anglaise (1422-1435) présentent une sélection principalement constituée de lettres de rémission dans une Normandie sous occupation anglaise. La lettre de rémission est un document soumis à la justice par un coupable appartenant le plus souvent au peuple afin d’être absous de son crime contre paiement. Les pièces sont tirées du JJ 172-175 du Trésor des Chartes des Archives nationales. L’introduction ne fait pas référence à la politique d’édition des textes, qui ont été « soigneusement établis ».

Télécharger la page

Dernière modification : 17 juillet 2018


DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER


Lei_Will (pdf - 54Ko)
Loi_Guillaume (pdf - 73Ko)
Etablissements et coutumes (pdf - 263 Ko)
Mortemer (pdf - 175 Ko)
Chambre des comptes (pdf - 95Ko)
JJ 87 (pdf - 290 Ko)
Le_Cacheux_2_Daphne (pdf - 712 Ko)
Le_Cacheux_2_Cecile (pdf - 720 Ko)

Université de Caen Normandie
Laboratoire CRISCO
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 Caen cedex 5