Retour à l'accueil - Logo CRISCO

Centre de recherches inter-langues sur la signification en contexte · CRISCO · EA4255

Accueil > Manifestations scientifiques > Manifestations passées


Soutenance de thèse de Faraj EL-TARHOUNI : "Analyse des interactions verbales en classe de FLE en contexte libyen"

le 7 juillet 2015

 


Sous la direction de Pierre LARRIVÉE, Professeur des Universités, Université de Caen Basse-Normandie

*-*-*-*-*-*-*-*

Jury :

Mme Caroline MASSERON, Professeur des universités, Université de Lorraine (rapporteur)

Mme Marie-Claude LE BOT, Professeur des universités, Université de Rennes 2 (rapporteur)

Mme Fabienne LECONTE, Professeur des universités, Université de Rouen (Examinateur)

Mme Elodie OURSEL, Maître de conférences, Université de Paris 8 (Examinateur)

M Dominique LEGALLOIS, Maître de conférences HDR, Université de Caen (Examinateur)

M Pierre LARRIVEE, Professeur des universités, Université de Caen (Directeur de thèse)


La démarche actuelle est d’aborder le fonctionnement du langage par des activités socialement construites. La dimension interactive est inscrite dans le fonctionnement du langage et son acquisition. Ces perspectives sont illustrées par le déploiement du discours, qui se retrouve notamment dans la classe, comme l’a montré l’analyse conversationnelle d’inspiration ethnométhodologique (Garfinkel, 1968) et les approche subséquentes. Il s’agira dans cette étude d’interroger l’acquisition de la langue française à partir d’une approche interactionniste. L’acquisition/apprentissage d’une langue étrangère n’est pas appréhendé seulement à travers la maîtrise de son système, mais aussi à travers des activités communicatives en termes d’interaction sociale. A partir d’un corpus d’interaction en classe de FLE en Université libyenne, nous procédons à l’analyse conversationnelle des actes de langage dans sa structure hiérarchique et fonctionnelle (Roulet et al, 1985). Par des découpages systématiques au niveau des constituants de l’interaction, l’étude hiérarchique nous permet d’observer la cohérence interactive et l’enchaînement discursif, la construction avec complétude qui débouche vers la compétence en interaction (la capacité à participer de façon optimale à des interactions sociales). Les critères dégagés permettent de démontrer qu’il y a une relation hiérarchique et dissymétrique entre l’enseignant et les apprenants dans l’échange didactique. Ce diagnostic produit à partir d’une démarche méthodologiquement fondée permet d’envisager l’évolution de ces interactions en vue de développer les compétences des apprenants.

Télécharger la page

Dernière modification : 25 mars 2019



Université de Caen Normandie
Laboratoire CRISCO
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 Caen cedex 5