Retour à l'accueil - Logo CRISCO

Centre de recherches inter-langues sur la signification en contexte · CRISCO · EA4255

Accueil > Manifestations scientifiques > Manifestations passes


Des bases physiques pour des constructions psychologiques

le 8 octobre 2015

par Isabelle HAIK (Université de Caen)


Les adjectifs comme marrant sont hors norme parce que le sens causatif qu’ils ont ne provient pas de leur base, comme cela semble être devoir être le cas en général : Vant signifie "qui V" (énervant : "qui énerve") alors que marrant ne signifie pas "qui se marre", mais "qui fait se marrer".

 

Cependant, il doit se faire que ce type de construction soit offert en principe à toute grammaire. Il s’agit en particulier de la possibilité d’avoir une base de type physique dans une construction à sens psychologique. Nous verrons que cette possibilité de construction est offerte en anglais, mais dans ce cas, l’adjectif en -ing doit être composé (page-turning "qui fait touner les pages", "palpitant" ; mais on n’a pas *laughing "drôle").

 

Les constructions en -ing et -ant sont de nature morphologique, et l’on peut se demander s’il existe des constructions de type propositionnel, et il semble que oui, en finnois et dans certaines langues slaves, par exemple.


Lieu(x)
Campus 1 - Btiment N
Salle de documentation du CRISCO

Télécharger la page

Dernière modification : 25 mars 2019



Université de Caen Normandie
Laboratoire CRISCO
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 Caen cedex 5